31 Place de la Cathédrale,BP 40021 67000 Strasbourg : 03 88 11 25 95 8 rue du Champé,BP 94132 57041 Metz : 03 87 66 16 40

Loading color scheme

Raison Sociale : ACHEME FINANCES ET ASSOCIES

Siège social :
8 rue du Champé
BP 94132
57000 METZ

Tél : 03 87 66 16 40
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires : du lundi au vendredi de 8h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00
Directeur de la publication : M. Guillaume MAISSE

Société à Responsabilité Limitée
SARL au capital de 206 150 €
RCS Metz Ti 509 187 993
SIREN 50918799300019
SIRET : 50918799300019
Code APE : 6622Z
Identification intracommunautaire : FR 37 509187993

Inscrit au Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance (www.orias.fr) sous le numéro 09051133 en qualité de :

  • Conseiller en investissement financier (CIF)
  • Courtier d'assurance ou réassurance (COA)
  • Mandataire d'intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (MIOBSP)
  • Démarcheur bancaire et financier

Activités de transaction immobilière : Carte T n°825 délivrée par la préfecture de Moselle
Garantie financière et assurance de responsabilité civile professionnelle : MMA Entreprise - 19, 21 allée de l’Europe – 92616 Clichy Cedex

Adhérent à la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine - 4, rue de Longchamp – 75016 Paris
Association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers

Traitement des réclamations :

« La société ACHEME FINANCES & Associés a établi et maintient une procédure opérationnelle en vue du traitement rapide et efficace des réclamations adressées par ses clients.
Les réclamations doivent être adressées à ACHEME FINANCES & Associés à l’attention de Mme Catherine FOURNIER, à l'adresse suivante : 31 place de la Cathédrale – BP 40021 - 67060 STRASBOURG.

ACHEME FINANCES & Associés accusera réception de votre réclamation dans un délai maximum de dix jours ouvrables à compter de la réception de celle-ci sauf si la réponse elle-même vous est apportée dans ce délai.
Sauf survenance de circonstances particulières dûment justifiées, Mme Catherine FOURNIER vous apportera une réponse dans les deux mois suivant la réception de la réclamation.
Dans l’éventualité où nous ne serions pas en mesure de vous apporter une réponse dans ce délai, nous vous contacterons pour vous informer de la raison de ce retard et vous indiquer dans quel délai nous pourrons y répondre.

En cas de désaccord persistant, vous pourrez prendre contact avec :

  • le médiateur de l’AMF Mme Marielle COHEN-BRANCHE - Autorité des marchés financiers - 17, place de la Bourse - 75082 Paris cedex 02. Le formulaire de demande de médiation ainsi que la charte de médiation sont disponibles sur le site de l’AMF http://www.amf-france.org
  • l’ACPR - Autorité de contrôle prudentiel et de résolution – 61 rue Taitbout – 75436 Cedex 9
  • la CNCGP – La Chambre nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine – Commission Arbitrage et Discipline – 4 rue de Longchamp – 75016 Paris

En cas d’échec, le litige pourrait être porté devant les tribunaux compétents ».

HÉBERGEUR :

1&1 Internet SARL
7, place de la Gare
BP 70 109
57201 SARREGUEMINES CEDEX

DONNÉES PERSONNELLES :

Les informations recueillies lors d'une demande de contact ou d'un devis font l'objet d'un traitement informatique destiné à vous communiquer les nouveautés et promotions ou établir un devis. Elles seront utilisées uniquement par Acheme Finances.

Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant :

  • A l'adresse d'Acheme Finances (siège social)
  • A l'adresse  : ACHEME FINANCES & Associés, 31 place de la Cathédrale – BP 40021 - 67060 STRASBOURG
  • Ou par e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Politique de cookie

Ce site utilise des cookies. Un "cookie" est une information qu'un site internet envoie à votre navigateur. Il aide le site à mémoriser des informations sur vous ou vos préférences pour faciliter votre navigation sur le site. Le cookie nous aide aussi à établir les statistiques de fréquentation et d'utilisation de notre site. Nous n'utilisons pas l'information rapportée par les cookies à des fins étrangères à ce site.
Toutefois, vous pouvez préférer désactiver les cookies sur ce site et sur d'autres. Le moyen le plus efficace consiste à désactiver les cookies dans votre navigateur. Nous vous suggérons de consulter la section Aide de votre navigateur ou de consulter le site Web de la CNIL qui propose des conseils pour tous les navigateurs modernes.

Agence de Metz

Nous trouver
8 rue du Champé,
BP 94132
57041 Metz

Par téléphone
03 87 66 16 40

Agence de Strasbourg

Nous trouver
31 Place de la Cathédrale,
BP 40021
67000 Strasbourg

Par téléphone
03 88 11 25 95

Alors que les projets de réforme des retraites sont de plus en plus fréquents, de nombreux actifs aspirent à anticiper leur départ à la retraite.

Toutefois, une question essentielle se pose : quelle typologie d’actif privilégier ?

L’immobilier est souvent perçu comme un investissement prioritaire, en comparaison aux autres classes d’actifs disponibles (obligations, actions).

Qu’ils soient salariés ou indépendants, beaucoup de futurs retraités ont tendance à se tourner vers l’acquisition d’un appartement dans le but de le mettre en location pour s’assurer des revenus complémentaires à leur pension de retraite.

Cette solution en apparence évidente présente néanmoins un certain nombre de désavantages : risque d’impayés et de départ locatif, financement de travaux imprévus... A une période de la vie où les contraintes inhérentes à la gestion immobilière peuvent être difficiles à supporter, ce type d’investissement doit être questionné.

A l’inverse, l’acquisition de parts de SCPI permet l’accès à une pluralité d’immeubles, diversifiées géographiquement et sectoriellement, gérées par une société de gestion. Grâce à la gestion professionnelle réalisée, en tant qu’investisseur, vous n’avez plus qu’à percevoir les revenus immobiliers, versés sous la forme de dividendes nets de frais, ce qui confère à cet investissement un grand confort.

Souplesse et adaptabilité

Pour réaliser ce type de projets, il est évidemment conseillé de commencer à épargner le plus tôt possible. Pour cela, les SCPI proposent aujourd’hui une solution particulièrement commode et moins contraignante que l’emprunt bancaire : les versements programmés. En effet, en tant qu’investisseur, vous pouvez verser le montant de votre choix (à partir de 50 euros en moyenne), à la fréquence que vous souhaitez (mensuelle, trimestrielle…), et l’arrêter à tout moment, sans motifs particuliers.

Ce dispositif présente donc l’avantage d’être modulable et de s’adapter aux changements de situation personnelle.

De plus, en optant pour les SCPI, vous disposez d’un choix : vous pouvez garder vos SCPI et percevoir des revenus immobiliers sur la durée ou vendre tout ou partie de vos parts si vous avez besoin de liquidités. La société de gestion en charge de la SCPI aura alors pour mission de concrétiser votre projet de revente en fonction des ordres d’achats à traiter. Cette flexibilité s’explique par la variabilité du capital social de la plupart des SCPI du marché, la liquidité étant assurée par un procédé d’annulation de parts, contrairement aux SCPI à capital fixe. A noter toutefois que la durée de détention recommandée est de 8 ans.

Fiscalement, les revenus versés sont considérés comme étant des revenus fonciers, et imposés au barème progressif de l’impôt sur le revenu et assujettis aux prélèvements sociaux (17.2 %).

L’une des particularités majeures de ce type d’actif, en comparaison à un appartement qui aurait été acquis pour une mise en location, est qu’il est possible d’opter pour l’acquisition de la seule nue-propriété des parts de SCPI. Dans ce contexte, l’investisseur fait appel au mécanisme du démembrement de propriété temporaire puisqu’il est mis en place pour une durée limitée (entre cinq et dix ans). Pendant cette période de neutralité fiscale, il accepte de ne pas percevoir de revenus, en contrepartie d’un prix de souscription minoré. Un tel dispositif permet aux personnes encore en phase d’activité d’anticiper efficacement leur départ à la retraite.

Mais, si la pierre, un actif tangible et peu exposé aux aléas boursiers, est avantageuse, la prudence encourage toutefois à la diversification patrimoniale.

Sans oublier la diversification patrimoniale

La réalisation d’un projet immobilier a ainsi tout intérêt à être associé à la souscription du nouveau dispositif retraite appelé Plan Epargne Retraite (PER) permettant d’épargner tout en bénéficiant d’un avantage fiscal. Grâce à cette enveloppe, vous avez accès à une multitude de supports financiers de nature à compléter votre patrimoine immobilier.